Solutions et techno

L’association Alpes Supply Chain créée sur un axe professionnalisation et RSE

Par Guillaume Trecan | le | Consultant

Huit professionnels de la supply chain et des achats de Savoie, Haute-Savoie et Isère rêvent de fédérer leurs homologues et créent l’Association Alpes Supply Chain. Au menu dès septembre une douzaine d’événements axés sur la montée en maturité de la fonction, en particulier dans les ETI et les PME.

L’association Alpes Supply Chain créée sur un axe professionnalisation et RSE
L’association Alpes Supply Chain créée sur un axe professionnalisation et RSE

A l’origine de cette initiative, on retrouve Jean-Baptiste Fleck (président), patron du cabinet de conseil supply chain Aravis Performance, passé par le groupe Seb dont il a notamment été responsable transport. Deux autres fondateurs constituent un noyau dur : Cyrille Antoine, fondateur du cabinet Supply For You (secrétaire général) et de Mamadou Diallo, chargé de projet supply chain au sein de l’activité culinaire du groupe Seb (Trésorier).

Cinq autres personnes composent le bureau de l’association dont la première assemblée générale aura lieu en septembre prochain : Florence Robin (responsable logistique Caran d’Ache), Emmanuel Desaire (responsables achats et supply chain Baud Industrie), Benjamin Sperry, Jim Moreau (responsable logistique Polaris), Alain Lachaux (cabinet Anteas).

Les membres fondateurs d’Alpes Supply Chain. - © D.R.
Les membres fondateurs d’Alpes Supply Chain. - © D.R.

Créer une communauté

« Nous voulons créer une communauté, faire en sorte que les gens se connaissent, générer du dynamisme et développer une vision sociétale et environnementale. Nous avons pour ambition que les acteurs de la supply chain pèsent dans les impacts sociétaux environnementaux liés à leurs activités », explique Jean-Baptiste Fleck en guise de programme.

Pour constituer une base d’adhérents, l’Association Alpes Supply Chain, ses fondateurs, qui ont déjà recrutés une première quinzaine de membres en s’appuyant sur leur réseau, comptent sur tout une série d’événements. Pour les financer, ils s’appuieront sur des sponsors à l’année. Ils seront mis en avant lors des communications et sur le site de l’association, ils pourront se présenter aux membres lors de deux événements par an.

Jean-Baptiste Fleck, président de l’association Alpes Supply Chain. - © D.R.
Jean-Baptiste Fleck, président de l’association Alpes Supply Chain. - © D.R.

Nous devons nous assurer que nos sponsors sont en accord avec nos valeurs

                                           Les deux premiers partenaires sont le commissionnaire de transport HBI, basé à Marseille et Gapp Conseil, un cabinet de conseil basé dans la vallée de l’Arve. Quatre autres sont à l’étude. « Nous devons nous assurer qu’ils sont en accord avec nos valeurs. Nous voulons qu’ils soient engagés dans des actions de réduction des émissions de CO2 », précise Jean-Baptiste Fleck.

Douze événemeInsént entre septembre 2022 et septembre 2023

Au total, Alpes Supply Chain a programmé plus de douze événements entre septembre 2022 et septembre 2023 : l’assemblée générale, une conférence, quatre formations et six visites de site. Organisée dans la foulée de l’AG, qui se tiendra durant la seconde semaine de septembre, la première conférence de l’organisation aura pour sujet la réduction des émissions de CO2.

Nous devons muscler les fonctions supply chain dans les entreprises pour qu’elles arrivent au codir

Suivront une série de formations gratuites, dispensées à titre bénévole par des formateurs professionnels et des consultants. « Nous devons muscler les fonctions supply chain dans les entreprises pour qu’elles arrivent au codir, parce que c’est au codir que l’on décide. Lorsque le directeur général évoquera le sujet de la RSE, le responsable supply chain doit pouvoir s’emparer du sujet sur l’aspect transport et logistique en s’appuyant sur sa maitrise méthodologique et ses connaissances réglementaires », estime Jean-Baptiste Fleck.

Quatre formations gratuites

L’Association proposera ainsi une formation « gestion du stress en supply chain », qui s’appuie sur les méthodes du TOP (Technique d’optimisation du potentiel) utilisées par les forces spéciales et délivrées par une gendarme ; une formation « gestion de crise » ; une formation « cartographie des risques » ; et une formation « gestion des approvisionnements », partant du constat que, dans bon nombre de PME, les achats sont traités par des approvisionneurs.

Quand vous parlez sur le terrain avec les acteurs de la logistique, peu d’entre eux connaissent Fret 21 ou le Programme EVE

L’association va aussi proposer une fresque du climat dispensée par Xavier Perrin (XP Consulting). « Quand vous parlez sur le terrain avec les acteurs de la logistique, peu d’entre eux connaissent Fret 21 ou le Programme EVE », constate Jean-Baptiste.

Six visites de sites

Les six visites de sites programmées par Alpes Supply Chain en 2022-2023 se dérouleront dans des usines, des entrepôts, des ports et des aéroports. Des commissions vont aussi être créées pour servir de support au besoin de benchmark des membres.

Pour construire son programme, Alpes Supply Chain s’est benchmarkée avec l’association Bretagne Supply Chain. De ce benchmark ressort notamment l’idée d’ouvrir l’association à des distributeurs, mais aussi des transporteurs, des logisticiens, des éditeurs de logiciel, des écoles et des cabinets de recrutement. Créée dans un esprit d’ouverture, elle prépare aussi une convention avec l’association Supply Chain + pour matérialiser leurs intérêts communs.

Transférer cet article à un(e) ami(e)