Stratégie supply

En 2023, la rémunération des métiers de la Supply Chain et Logistique demeurera à un niveau stable

Par Mehdi Arhab | Le | Rh

Dans sa nouvelle étude de rémunération, le cabinet Robert Walters décortique les grandes tendances qui touchent le marché du travail en 2022 et présente par la même occasion ses perspectives pour l’année à venir. En ce qui concerne la Supply Chain et la Logistique, qu’importe la fonction ou presque, le niveau de rémunération ne devrait que peu progresser et ce malgré l’inflation, une donnée de taille au moment de demander une augmentation.

En 2023, la rémunération des métiers de la Supply Chain et Logistique demeurera à un niveau stable
En 2023, la rémunération des métiers de la Supply Chain et Logistique demeurera à un niveau stable

La Supply Chain et la Logistique recrutent. Et en masse ! Dans son baromètre annuel sur les rémunérations et le marché de l’emploi, le cabinet de recrutement Robert Walters indique que le volume d’offres d’emploi dans les Achats et la Supply Chain a augmenté de 54 % en 2022 par rapport à 2021. Et si le volume d’offres d’emploi sur ces lignes de métier n’évoluera pas aussi fortement en 2023 - chose loin d’être anormale au demeurant - les recrutements se prolongeront encore. En effet, le cabinet prévoit une augmentation du volume d’offres d’emploi de 6 %. Cependant, au grand dam des professionnels, niveau salaire, c’est la notion de stabilité qui régnera en 2023 et non celle de la progression.

Aucune forme globale d’augmentation significative

Comme pour beaucoup de professions de la Supply Chain, le niveau de revenu des directeurs S&OP en 2023 sera vraisemblablement similaire à celui de l’année 2022. Pour les profils détenant cinq à dix ans d’expérience, la rémunération sera une nouvelle fois fixée à au moins 55 000 euros par an et à 70 000 euros par an pour les plus chanceux. Pour ceux arrivés sur le marché de l’emploi il y a plus de dix ans, le niveau de salaire est compris entre 75 000 et 110 000 euros par an. 

Pour ce qui est des directeurs de projets Supply Chain, la rétribution des profils ayant au moins cinq années de bouteille est établie, de même qu’en 2022, entre 50 000 euros et 60 000 euros. Pour les experts détenant entre dix et quinze ans d’expérience, le niveau de rémunération se situe entre 65 000 et 80 000 euros. Les plus chevronnés (quinze ans d’expérience et plus) profiteront quant à eux d’un salaire plus confortable, compris entre 80 000 et 110 000 euros.

Les directeurs Supply Chain à la fête, pas les directeurs transport

Alors que la fourchette de rémunération des managers supply ou logistique se maintiendra à un niveau similaire en 2023 (50 000 à 70 000 euros par an pour ceux détenant cinq à dix ans d’expérience ; 70 000 à 90 000 euros par an pour les plus expérimentés), le niveau de rémunération des directeurs Supply Chain (région et monde) pourrait bondir. En effet, ceux détenant au moins quinze années d’expérience devraient désormais récolter entre 120 000 et 180 000 euros par an, contre 150 000 euros maximum en moyenne en 2022.

Les directeurs transports ne pourront de leur côté profiter d’une hausse aussi notable, puisque leur niveau de rémunération devrait lui aussi stagner. Il sera compris entre 50 000 et 55 000 euros pour les profils détenant au moins cinq années de métier ; entre 55 000 euros et 75 000 euros pour ceux en détenant au moins dix années et entre 75 000 et 90 000 euros pour les profils ayant au moins quinze années d’expérience.  

Transférer cet article à un(e) ami(e)