Transport

The Shift Project détaille sa vision du fret du futur le 23 mars

Par Guillaume Trecan | Le | Multimodal

Le think tank présidé par Jean-Marc Jancovici « The Shift Project », s’apprête à publier son rapport détaillé sur l’avenir du transport de marchandise. Rappel des grandes lignes de la vision développé par les auteurs du Plan de transformation de l’économie française.

The Shift Project détaille sa vision du fret du futur le 23 mars
The Shift Project détaille sa vision du fret du futur le 23 mars

Piloté par le directeur RSE et développement durable du groupe Hopp, Reuben Fischer, le groupe de travail Fret du think tank The Shift Project a déjà présenté les grandes lignes de la vision qui sera détaillé dans son rapport final sur le transport de fret. A l’origine de son analyse, un constat chiffré qui pointe la part écrasante prise par le transport routier dans le transport de marchandises, soit 89 %, ce qui en fait la causes de 9 % des émissions de gaz à effet de serre. Les autres chiffres que le think tank entend voir drastiquement diminuer sont les 27 tonnes de marchandises transportées par personne sur une moyenne de 200 kilomètres chaque année en France.

Création d’un ministère de la logistique

Le premier levier avancé par les experts du Shift Project est la planification, incarnée par un ministère de la logistique à créer. En tête de liste de l’agenda de ce ministère : l’élaboration d’un plan d’action sur les flux entrants et sortants de marchandises pour favoriser la multimodalité.

Suit la territorialisation, un chapitre qui comprend le développement de la logistique par cycle, la création d’une bourse générale de fret pour favoriser la mutualisation et la massification du transport de marchandise, ainsi que l’optimisation du remplissage de véhicules.

L’électrification des camions entrent également dans le programme idéal du Shift Project. Avec le développement du transport ferroviaire et fluvial. Le rapport propose que, dans les cinq ans, toutes les livraisons urbaines soient faites en électrique ou en cyclologistique, cela dans un cadre contraignant de baisse d’émission avec une visibilité à long terme.

En 2050, une baisse de 80 % de la consommation énergétique et une baisse des émissions de fret de 96 % pour le secteur du fret.

Les chiffres clefs du Shift Project. - © D.R.
Les chiffres clefs du Shift Project. - © D.R.

Transférer cet article à un(e) ami(e)