Solutions et techno

Zozio lève 4 M d’€ pour tripler ses effectifs et accélérer à l’international

Par Guillaume Trecan | le | It

La plateforme de gestion des flux logistiques en usine, Zozio lève 4 millions d’euros auprès de Capricorn Partners, Industrya et The Faktory Fund pour recruter de nouvelles forces commerciales et étendre son empreinte internationale, en commençant par l’Allemagne.

Les co-fondateurs Fabrice Jutteau et Bastien Triclot (au centre), entourés de leurs investisseurs. - © D.R.
Les co-fondateurs Fabrice Jutteau et Bastien Triclot (au centre), entourés de leurs investisseurs. - © D.R.

Fondée début 2019 à sa sortie de l’Ensam (Ecole supérieure des arts et métiers) par Bastien Triclot, la plateforme de gestion des flux industriels Zozio, partie d’un pilote chez Renault est aujourd’hui déployée dans une centaine de sites industriels. Zozio compte parmi sa quinzaine de clients des groupes internationaux tels que Saint-Gobain, L’Oréal ou encore Daher. Avec aujourd’hui une quinzaine de salariés, Zozio doit tripler ses effectifs cette année, en s’appuyant sur la levée de fonds de quatre millions d’euros que la société vient de réaliser auprès de Capricorn Partners, Industrya et The Faktory Fund.

Ouverture d’un bureau en Allemagne

« La majorité de ces recrutements va concerner le développement commercial dans six pays, avec la création d’un nouveau bureau en Allemagne. Au Benelux et en Suisse, nous nous appuierons sur des partenaires intégrateurs et des revendeurs », explique Bastien Triclot. A l’heure actuelle, plus de 50 % du chiffre d’affaires de la société est déjà généré via des partenaires. La société est présente dans une vingtaine de pays dont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Mexique, ou encore le Brésil.

Bastien Triclot. - © D.R.
Bastien Triclot. - © D.R.

Zozio est une plateforme destinée aux opérateurs et aux managers en usine. Elle leur permet de trouver en temps réel tous leurs produits, leurs contenants, leurs outils

« Zozio est une plateforme destinée aux opérateurs et aux managers en usine. Elle leur permet de trouver en temps réel tous leurs produits, leurs contenants, leurs outils. Elle facilite aussi la collaboration et la communication entre opérateurs et managers », explique Bastien Triclot. Grâce à ses capacités d’analyse, Zozio peut également être mise au service de démarches lean, en analysant les actions et en qualifiant leur efficacité.

Intelligence artificielle et anticipation des crises

« Le troisième niveau, lorsque l’on a de la data et que l’on peut l’analyser en temps réel, c’est grâce à l’intelligence artificielle, d’anticiper ce qui va se passer dans la supply chain. Nous sommes capables, en analysant les causes de retards de livraison en bord de ligne ou dans la logistique, d’anticiper les suivants et d’alerter les managers pour qu’ils puissent mettre en œuvre des actions correctives », complète le fondateur. Zozio permet aussi aux usines d’anticiper l’état du parc de supports à la production ou à la logistique pour éviter des arrêts de production.

Parmi les résultats obtenus chez ses clients, Bastien Triclot cite en exemple la réduction de 20 % du parc d’engins et des bénéfices induits sur les ressources consommées ; un gain de 30 minutes à 40 minutes par jour pour les managers grâce aux fonctionnalités de communication en temps réel ; une division par deux du non-respect des dates de péremption.

Devenir le Google workspace de l’usine

La levée de fonds que vient de conclure Zozio va également nourrir une feuille de route technologique orientée sur l’ambition de positionner sa solution comme « le compagnon global de l’opérateur dans l’usine ». « Google workspace est aujourd’hui le leader des logiciels bureautique de productivité, sous deux ans nous voulons faire la même chose pour l’opérateur dans l’usine », se projette Bastien Triclot. Cela signifie développer des fonctionnalités de gestion des compétences, de la planification, de la qualité, de la maintenance…

Outre le recrutement de commerciaux, ce projet nécessite également de structurer l’équipe de direction. En plus de Bastien Triclot et du co-fondateur de Zozio, Fabrice Jutteau, un directeur technique a déjà été recruté. Un directeur marketing et un directeur commercial sont en cours de recrutement pour compléter ce comité de direction.

Transférer cet article à un(e) ami(e)