Stratégie supply

Les tensions sur l’emploi dans le fret routier en trois infographies

Par Guillaume Trecan | le | Rh

Célèbre pour son fameux Baromètre des risques Supply chain, le cabinet Kyu Associés vient d’éditer un Baromètre des tensions du recrutement dans le transport routier, qui éclaire sur la nature des postes les plus en tension, leur localisation et les conséquences de ces tensions sur les nouvelles offres.

Les tensions sur l’emploi dans le fret routier en trois infographies
Les tensions sur l’emploi dans le fret routier en trois infographies

L’étude menée par les experts de Kyu Associés dans ce baromètre est fondée sur l’analyse des offres d’emploi publiées sur différents sites en les dédoublonnant. En partant d’une base 100 au 1er trimestre 2020, ce baromètre montre la hausse constante du nombre d’offre d’emplois publiés dans le secteur du transport de fret depuis la sortie de la crise Covid, au premier trimestre 2021.

Entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022, le nombre d’offres d’emploi a crû de 46 %. - © D.R.
Entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022, le nombre d’offres d’emploi a crû de 46 %. - © D.R.

Une hausse qui s’est traduite dans les conditions de ces offres d’emploi, qui affichent une augmentation des salaires proposés de 2,1 % entre décembre 2021 et mars 2022. Salaires en augmentation et précarité en recule, avec une part de CDI parmi ces offres passée de 76 % à 79 % entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2022 et des emplois à temps plein passés de 77 % à 81 % du total des offres.

Les postes de chauffeurs de transport de fret sont les postes les plus en tension. - © D.R.
Les postes de chauffeurs de transport de fret sont les postes les plus en tension. - © D.R.

Au regard de la proportion qu’ils occupent dans la totalité des offres d’emploi, les trois postes les plus en tension sont ceux de conducteurs poids lourds, conducteurs poids super lourds et conducteurs livreurs. La dynamique des offres penche plutôt du côté des transports courte distance dopés par les enjeux croissants du dernier kilomètre.

Si les régions Île de France et Rhône Alpes sont les plus pourvoyeuses d’emploi, les tensions se décalent sur d’autres. - © D.R.
Si les régions Île de France et Rhône Alpes sont les plus pourvoyeuses d’emploi, les tensions se décalent sur d’autres. - © D.R.

En termes de localisation, plus du tiers des offres d’emplois se concentrent sur les régions Île de France et Auvergne Rhône Alpes. Mais d’autres régions voient leurs nombres d’offres fortement augmenter : Pays de la Loire (+42 % entre le premier semestre 2021 et le premier semestre 2022), Corse (+43 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (+37 %), ou encore Normandie (+26 %).

Transférer cet article à un(e) ami(e)