Stratégie supply

Six leviers pour amortir l’effet de l’inflation sur la supply chain

Par Guillaume Trecan | le | Industrie

Tous les leviers d’optimisation des coûts de la supply chain sont connus, pourtant tout n’a pas encore été tenté. Une quinzaine de directeurs et directrices supply chain du retail et de l’industrie se sont réunis au sein du Club Supply Chain de Républik, le 8 juin, pour plancher sur les incidences de l’inflation sur leur activité.

Six leviers pour amortir l’effet de l’inflation sur la supply chain
Six leviers pour amortir l’effet de l’inflation sur la supply chain

C’est peu dire que la vie d’un directeur supply chain n’est pas simple, par les temps qui courent. Pour s’en convaincre, il suffisait d’écouter l’un des convives du Club Supply Chain de Républik ce mercredi 8 juin. Œuvrant dans le secteur de l’automobile, il commence à peu près toutes ses journées, par un coup de fil avec ses sites chinois qui lui apprend invariablement quelles capacités de transport manquantes ne permettront pas d’acheminer les véhicules attendus vers l’Europe ou quelles pièces font défaut sur les lignes de production. Alors, oui, le thème de l’inflation est pertinent et raisonne dans son quotidien, mais c’est loin d’être le seul de ses soucis.

1 Arbitrer

Arbitrer entre de multiples et imprévisibles priorités reste la préoccupation quotidienne d’un responsable supply chain. Une obsession qui pourrait servir de mantra pour optimiser les coûts de la supply chain en éliminant le non essentiel, en faisant des choix et en soupesant la valeur de chaque action.

2 Responsabiliser

De là à renoncer à des tendances particulièrement onéreuses mais attendues par certains clients, comme la livraison expresse ou la reverse logistique ? Pas sûr, mais la question mérite d’être posée, suggèrent nos convives directeurs supply chain de l’industrie à leurs confrères du retail. Ces derniers concèdent toutefois que le contexte inflationniste actuel impose de responsabiliser les consommateurs en les informant sur les coûts financier et écologique de leurs choix.

3 Raccourcir

Avant de couper dans des prestations, il reste peut-être des pistes pour optimiser encore un peu leur coût. La plus citée consiste sans doute à changer les modèles de sourcing pour raccourcir les routes d’approvisionnement. Bien sûr, cela ne se fait pas en un jour.

4 Réorganiser

Autre levier potentiel, s’appuyer sur le capital humain de l’organisation supply chain et réorganiser les tâches. Par exemple, lorsque la livraison d’un objet pondéreux nécessite la présence de deux personnes dans le camion de livraison, il peut être possible de confier une tâche à valeur ajoutée à celui qui ne conduit pas.

5 Outiller

La crise peut aussi être l’occasion de mettre un coup de projecteur sur l’équipe supply chain et débloquer à son profit des budgets destinés à l’équiper en outils digitaux sources d’efficacité.

6 Mutualiser

Pour alléger le poids financier des investissements, ou encore optimiser le taux d’utilisation des assets, reste la possibilité de rechercher de nouvelles solidarités, en mutualisant ses moyens à l’échelle territoriale ou en s’appuyant sur les dynamiques collectives d’associations professionnelles.

Transférer cet article à un(e) ami(e)