Logistique

La Poste vise plus de 500 M d’€ de revenus dans la logistique en 2025

Par Guillaume Trecan | le | Logisticien

C’est déjà forte de 154 millions d’euros de chiffre d’affaires enregistrés en 2021 que l’activité logistique du groupe La Poste vient d’être inaugurée sous le nom de Log’Issimo. Une activité intégrée à la branche Services Courrier Colis et qui s’appuie sur une partie de ses moyens de transport et de stockage.

La Poste vise plus de 500 M d’€ de revenus dans la logistique en 2025
La Poste vise plus de 500 M d’€ de revenus dans la logistique en 2025

L’offre de logistique de petites marchandises et de proximité de Log’Issimo complète les activités de Colissimo et d’Urby. Si Collissimo et Log’Issimo adressent partiellement les mêmes clients, le premier est mono-colis et le deuxième propose des solutions logistiques premier et dernier kilomètre : collecte, préparation de commande adaptée, stockage à proximité des zones de consommation, livraison neutre carbone, livraison sur mesure, approvisionnement et réassort. Urby traite les produits allant jusqu’à plus ou moins 70 kilos, là où Log’Issimo intervient plutôt en dégroupage.

5 300 facteurs et 9 000 véhicules

« Ce n’est pas une filiale, mais des services qui se développent au cœur d’une entreprise publique qui se transforme autour d’une organisation multi-activités », explique le directeur général de la branche Services Courrier Colis, Philippe Dorge. Log’Issimo s’appuiera notamment sur les tournées de collecte et de remise du courrier dont bénéficie une centaine de milliers d’entreprises françaises. Une offre qui mobilise 5 300 facteurs collecteurs remiseurs sur 13 500 circuits de collecte.

Les synergies sont en effet un élément clef de la compétitivité que le groupe La Poste promet à ses clients, en plus d’un transport bas carbone. Si le groupe possède actuellement 7 000 véhicules électriques à quatre roues et prévoit d’en aligner 9 000, Log’Issimo peut plus spécifiquement s’appuyer sur 9 000 véhicules dont 1 800 sont électriques.

120 agences sur le territoire en cours de transformation

Le service Log’Issimo fonctionne également avec les plateformes industrielles et logistiques du groupe qui traitent le courrier et se transforment pour offrir des espaces logistiques ou des PPDC (plateforme de préparation et de distribution de courrier) multi-flux, des espaces où le groupe peut traiter à la fois, courrier, colis et logistique. Log’Issimo s’appuie sur 120 agences sur l’ensemble du territoire. Trente plateformes complètes intègrent du stock de proximité où du stock de frais, sur des surfaces dédiées allant de 100 à 500 mètres carrés dont une cinquantaine de mètres carrés sur la partie réfrigérée. Les 90 autres agences régionales devront être dotées de superficies et de moyens de stockage complémentaires, notamment pour le frais.

Philippe Dorge, DG Branche Services-Courrier-Colis - © D.R.
Philippe Dorge, DG Branche Services-Courrier-Colis - © D.R.

La moitié de nos investissements est destinée à l’adaptation des grandes plateformes de tri et l’autre moitié à l’adaptation des PPDC multi-flux

                                                                          L’an dernier, La Poste a distribué 500 millions de colis et ambitionne d’en distribuer un milliard par an en 2030. Une enveloppe de 450 millions d’euros d’investissements est dédiée à ces développements dans son schéma industriel et logistique. « La moitié est destinée à l’adaptation des grandes plateformes de tri et l’autre moitié à l’adaptation des PPDC multi-flux, des centres de tri autrefois uniquement courrier que nous transformons pour être multi-activité, à la fois colis et logistique », explique Philippe Dorge. Cette enveloppe globale de 220 millions d’euros servira à la fois à Log’Issimo et Colissimo, au verdissement de la flotte, à la modernisation des bâtiments (chambres froides, agrandissement des parkings) et au développement de systèmes d’information dédiés. Un défi de connectivité de l’ensemble de son réseau attend en particulier le groupe.

Sur-mesure, Retail, Fresh, Facilities et Santé

Au-delà, ces plateformes peuvent également s’appuyer sur d’autres établissements du groupe, par exemple les 200 agences de la filiale Médiapost spécialisée dans la communication de proximité. Elles sont impliquées dans le service de logistique sur mesure apporté par Log’Issimo à la gestion de la PLV des commerciaux de Coca-Cola ou encore de la SNCF. Cette offre a également été développée pendant la crise sanitaire, pour le compte des Régions Ile de France et Grand Est, que le groupe La Poste a aidé à distribuer et configurer des outils numériques éducatifs aux élèves confinés. Log’Issimo propose de gérer de la logistique de grandes opérations, par exemple pour la grande distribution.

Anthony Catillon, DG Log’Issimo - © Ljubisa Danilovic
Anthony Catillon, DG Log’Issimo - © Ljubisa Danilovic

Nous sommes présents en cœur de ville, nous sommes capables de prendre en charge des flux en proximité, de faire du packing, de les emballer pour le client et de l’expédier

Log’Issimo est décliné en quatre autres branches : Retail, Fresh, Facilities et Santé. En ce qui concerne le retail, Log’Issimo travaille déjà sur le marché de la pièce détachée urgente, notamment pour Mobivia qui s’appuie sur deux cityhubs pilotes, l’un de 500 mètres carrés à Paris qui dessert 113 garages et l’autre de 300 mètres carrés à Lille qui dessert 40 garages pour des livraisons en J+1, H+, en retrait comptoir et reverse logistique. Autre client de l’offre retail, la marque textile Pimkie pour qui Log’Issimo fait du réassort de boutiques. Par extension, Log’Issimo entend se positionner sur un service BtoC. « A partir du moment où nous sommes présents en cœur de ville, nous sommes capables de prendre en charge des flux en proximité, de faire du packing, de les emballer pour le client et de l’expédier soit par Colissimo, soit en utilisant dans notre réseau de proximité », plaide Anthony Catillon, directeur général de Log’Issimo.

Dans le cadre de son offre Fresh, Log’Issimo distribue déjà deux millions de repas par an à des personnes âgées pour le compte de collectivités territoriales. Les équipes de La Poste travaillent également pour Foodles, pour assurer le réassort de frigos connectés dans des entreprises. L’approvisionnement des drives piéton des enseignes de la grande distribution fait également partie de sa cible. Enfin, l’offre Facilities concerne déjà les 100 000 entreprises clientes de l’offre courrier du groupe, auxquelles Log’Issimo ambitionne d’apporter des services de logistique de marchandises de proximité.

Transférer cet article à un(e) ami(e)