Solutions et techno

Kardinal lève 10 M d’€ et recrute un nouveau directeur des opérations

Par Guillaume Trecan | le | It

La plateforme de gestion du dernier kilomètre Kardinal vient de vivre une excellente semaine avec, coup sur coup, l’annonce d’une levée de fonds de dix millions d’euros et le recrutement de Denis Collin, qui quitte le comex de Criteo pour rejoindre Kardinal en qualité de directeur des Opérations.

Kardinal lève 10 M d’€ et recrute un nouveau directeur des opérations
Kardinal lève 10 M d’€ et recrute un nouveau directeur des opérations

Fondée en 2015 par Jonathan Bouaziz (directeur général), Hugo Farizon (directeur technique) et Cédric Hervet (directeur produit), la plateforme de gestion de la logistique Kardinal vient d’officialiser se deuxième levée de fonds. Après les deux millions d’euros levés en 2019 auprès de Serena Capital, ce sont cette fois dix millions d’euros que Kardinal vient de lever auprès d’un pool d’actionnaires qui réunit au côté de Serena, les fonds BGV, Plug and Play Tech Center et CapHorn.

Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie

« Ces fonds ont la particularité de prendre des sociétés européennes, indiennes ou israéliennes et de les faire grandir aux Etats-Unis. En ce qui nous concerne, la première étape va consister dans un premier temps à nous étendre en Europe », explique Jonathan Bouaziz, qui programme l’ouverture d’un bureau en Allemagne au cours du deuxième semestre 2022. Après l’Allemagne, la route de Kardinal devrait passer par le Royaume Uni, l’Espagne et l’Italie. La société qui a doublé son effectif en 2021 pour arriver à 35 personnes avec un chiffre d’affaires en croissance de 500 %, entend encore recruter 25 personnes d’ici à la fin de l’année.

Le nouveau directeur commercial de Kardinal, Denis Collin. - © D.R.
Le nouveau directeur commercial de Kardinal, Denis Collin. - © D.R.

Dans la foulée de cette annonce, une autre information réjouissante pour la jeune société faisait la Une de ses réseaux sociaux, avec le recrutement de Denis Collin, jusqu’ici DRH de Criteo, membre du comex de Criteo et directeur marketing par intérim. Les fondateurs de Kardinal avaient déjà réussi à débaucher en 2020, l’ancien DG France de PTV Group, Raphaël de Castilla, pour lui offrir le poste de Chief Revenue Officer. De part son expérience, Denis Collin va évidemment aider Kardinal dans son acquisition de talents. « Il va être en charge de l’expansion internationale, au carrefour de tous les départements, que ce soit sur le recrutement des équipes, le développement commercial ou encore les ouvertures de nouveaux pays », résume Jonathan Bouaziz.

La technologie que nous avons développée, les équipes en place et le marché que nous adressons forment un cocktail parfait

« Pour nous le Covid a été un accélérateur de business avec une prise de conscience sur la résilience des entreprises », constate Jonathan Bouaziz qui s’estime bien armé sur le terrain stratégique de la guerre des talents : « si des personnes aussi qualifiées nous rejoignent parce que la technologie que nous avons développée, les équipes en place et le marché que nous adressons forment un cocktail parfait. Nous répondons à la fois à un enjeu de marché et de société, en augmentant la productivité du transport, en réduisant les kilomètres parcourus et en favorisant l’usage de véhicules écologiques. »

Une plateforme d’intelligence logistique

Côté développement commercial, le fait est que les voyants sont au vert pour Kardinal qui a vu plusieurs clients importants le rejoindre l’an dernier : Eurofins, DPD, groupe Stern, Séché Environnement, Mauffrey… « Nos clients ont pour particularité d’opérer eux-mêmes le dernier kilomètre. Kardinal est une plateforme d’intelligence logistique qui adresse des problématiques stratégiques, tactiques mais également opérationnelles à travers de l’intelligence artificielle », explique Jonathan Bouaziz, qui compte parmi ses utilisateurs des directeurs généraux, directeurs des opérations, directeur d’agences, directeurs de dépôts, exploitants, chauffeurs…

Ces deux principaux produits sont Territory Analytics & Optimization (TAO), qui permet d’anticiper les ressources, les volumes et de définir les secteurs et Always-On Route Optimization (ARO), un produit opérationnel d’optimisation de tournées en temps réel. La promesse de Kardinal étant une productivité augmentée de 30 % et une amélioration de la qualité de service.

Transférer cet article à un(e) ami(e)