Logistique

En bref : Immobilier logistique, Kuehne+Nagel et Fenwick Linde

Par Guillaume Trecan | le | Logisticien

Retrouvez un condensé des dernières annonces phares des prestataires de services et donneurs d’ordres de la supply chain avec JLL, Kuehne+Nagel et Fenwick Linde.

En bref : Immobilier logistique, Kuehne+Nagel et Fenwick Linde
En bref : Immobilier logistique, Kuehne+Nagel et Fenwick Linde

L’immobilier logistique très dynamique au 1er trimestre, un peu moins au 2e semestre

Selon l’indice de l’immobilier logistique en France publié par JLL, au premier semestre 2022, 1 557 000 m2 d’entrepôts logistiques ont été commercialisés, dont 1 029 000 m2, au seul premier trimestre. Dans un marché très dynamique, voire pénurique, le premiers semestre 2022 affiche ainsi une très légère baisse de 2,5 % par rapport au premier semestre 2021. Plus de 59 transactions ont été signées au premier semestre 2022, soit une bonne dynamique en hausse de 13,5 % sur une moyenne décennale, mais là-aussi en retrait sur un an, avec cette fois une baisse un peu plus affirmée de 11 %.

- 9 % d’émissions de CO2 pour Kuehne+Nagel entre 2019 et 2021

Le logisticien Kuehne+Nagel vient de publier son rapport développement durable dans lequel il affirme avoir réduit de 9 % ses émissions de CO2 entre 2019 et 2021. Deux autres chiffres sont mis en avant la réduction du CO2 consommé par équivalent temps plein (-24 %) et par 100 m2 (-20 %). Parmi ses leviers, Kuehne+Nagel évoque notamment la formation du personnel, le déploiement de technologies de contrôle des émissions, une meilleure gestion des déchets ou encore le recours au SAF dans le transport aérien. Kuehne+Nagel évoque ainsi la signature d’un accord avec American Airlines pour utiliser 11 000 000 de litres de SAF. Le rapport évoque enfin la création d’un comité RSE rassemblant les dirigeants du groupe et présidé par le DG de Kuehne+Nagel, Guillaume Péard.

Fenwick Linde dévoile un système de conduite de chariot électro-hydraulique

Fenwick Linde vient de dévoiler un nouveau type de chariot élévateur, le système Fenwick Steer Control, lors de son événement World Of Material Handling, fin juin. Ce système électro-hydraulique permet au cariste de conduire son engin via un joystick ou un mini-volant, en conservant les mains sur les accoudoirs et donc d’adopter une posture plus détendue qui lui permet de concentrer son attention sur l’action du chariot. Baptisé Fenwick Steer Control ce système utilise des commandes converties en signaux électriques avant d’être transmises aux actionneurs hydrauliques du chariot.

Transférer cet article à un(e) ami(e)